À Quimper, nous pratiquons deux armes : l'épée et l'éventail.

épée taiji quan

L'épée

L'épée de style Kunlun ou "épée ancienne" est transmis au sein de l'école de Yangjia Michuan Taiji Quan. La pratique de l'épée sollicite fortement l'intention (le yi), et à ce titre le mouvement doit être extrêmement précis. La technique est basée sur la mobilité et c'est ce qui fait son efficacité. L'enchainement est composé de 8 parties (duan) dont chacune possède un nom correspondant à l'un des 8 gestes de base :

Pi (couper, diviser, fendre), Ci (piquer, percer), Laio (relever, retrousser), Zha (arracher, percer, ficher),  Mo (frotter, effleurer, racler), Duo (hacher, couper), Tiao (lever, soulever), Hua (tracer, délimiter)

L'évantail

C'est en s'inspirant des mouvements de la forme de l'épée, que Wan Yen-Nien a inventé cette forme d'éventail qui contient 36 mouvements différents. Cette forme est non seulement harmonieuse et esthétique mais également puissante. Selon maître Wang "Grâce à la force procurée par la technique de respiration, la chorégraphie de l'éventail se synchronise à l'admirable et inspirateur pourvoir de l'épée ainsi qu'à la souplesse et au relâchement trouvé dans les mouvements du Taiji Quan. Pour obtenir une précision et un équilibre parfaits des mouvements de l'éventail, il est nécessaire de faire preuve d'agilité. L'apprentissage de l'éventail paraît simple, mais l'élève le trouvera sans doute complexe et plein de subtilités".

evantail taiji quan