Apprivoiser le YANGJIA MICHUAN TAIJI QUAN

Les particularités de notre forme.

La plupart du temps, appuis sur la jambe pleine arrière, la jambe vide avant avec le talon libre.
Parfois l’inverse, appui sur la jambe pleine avant, la jambe vide arrière avec le talon libre.
Le talon qui suit les mouvements de rotation de la taille et de la bascule légère du bassin, ainsi que de la jambe d’appui qui se redresse ou qui fléchit.
Une courte distance entre le pied arrière et le pied avant.
Une chorégraphie comme une ritournelle.
Changement de direction : ¼ de tour à droite, ½ tour à gauche, ¼ de tour à droite, ½ tour à gauche et ainsi de suite... avec un passage au centre entre deux directions.
Les huit mouvements des mains et les cinq directions : les treize postures.
Trois petits enchaînements, chacun dans quatre directions et un retour au centre : les treize postures.
Deux fois quatre orients, une fois quatre diagonales, et un retour au centre : les treize postures.
Les mouvements de base de notre enchaînement, comme l’alphabet.
Le troisième enchaînement où le corps se déplace vers l’avant, puis vers l’arrière.

Texte d’introduction aux 13 postures par Zouzou Valloton
(paru dans le Bulletin de l’Amicale n° 78)